Le conseil municipal

le-conseil-municipal
De gauche à droite:
Loïc Lartigue,
Jean-François Tavet,
Michel Roubertoux,
Jean-Baptiste Tabard,
Josette Farfal,
Yannick Codet,
Christiane de Geitère,
Christophe Marcon,
Catherine Le Neindre,
André Vidal,
Sonia Mesturoux.

Les commissions:

les-commissions

Démissions en Juin 2017  et décembre 2017 de Jean-Baptiste Tabard et Sonia Mesturoux

Compte-rendus des conseils municipaux

 

2018

CR Conseil Municipal du 6 Avril 2018

CR du 12 janvier 2018

2017
cr-18-conseil-municipal-du-16-02-2017
2016
cr-17-conseil-municipal-du-15-12-2016
cr-17-conseil-municipal-du-07-10-2016
cr-17-conseil-municipal-du-30-06-2016
cr-16-conseil-municipal-du-08-04-2016
cr-15-du-11-mars-2016

2015
cr-14-du-17-decembre-2015
cr-12-du-20-novembre-2015
cr-12-du-11-septembre-2015
cr-11-conseil-municipal-du-03-07-2015
cr-10-conseil-municipal-du-12-05-2015
cr-09-conseil-municipal-du-01-04-2015
cr-08-conseil-municipal-du-30-01-2015

2014
cr-07-conseil-municipal-du-14-11-2014
cr-06-conseil-municipal-du-05-09-2014
cr-05-conseil-municipal-du-01-09-2014
cr-04-conseil-municipal-du-20-06-2014
cr-03-conseil-municipal-du-27-05-2014
cr-02-conseil-municipal-du-28-04-2014
cr-01-conseil-municipal-du-04-04-2014

Présentation de la commune

Le Chastang est un petit village français, situé dans le département de la Corrèze et la région du Limousin. Ses habitants sont appelés les Chastandous.
La commune s’étend sur 7,9 km² et compte 369 habitants depuis le dernier recensement de la population. Avec une densité de 46,9 habitants par km², Le Chastang a connu une nette hausse de 19,8% de sa population par rapport à 1999.
Entouré par les communes de Sainte-Fortunade, Palazinges et Aubazines, Le Chastang est situé à 5 km au sud-ouest de Sainte-Fortunade la plus grande ville aux alentours.
Situé à 499 mètres d’altitude, le Ruisseau de Brauze est le principal cours d’eau qui traverse la commune du Chastang.

Le Chastang est aussi sur [Wikipédia->https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chastang]

Au XVIIè siècle,fut célébré le mariage d’Anne DU VERDIER avec Jacques LAVERGNE, faisant de ce dernier le seigneur du Chastang.
Leur descendante, Marie-Jeanne LAVERGNE épouse au XVIIIè siècle un dénommé Jean-Pierre CERTAIN de la MECHAUSSEE et de la COSTE, du vicomté de Turenne, lequel se qualifie à son tour seigneur du Chastang.
Anobli par Louis XV en octobre 1738, son aïeul, Pierre CERTAIN, avait reçu l’autorisation royale pour lui et ses descendants de porter les armoiries timbrées qui sont d' »azur à main droite d’or ».

Le blason de la commune, adopté par le Conseil Municipal le 16 Mars 1984, reprend donc les armoiries de la famille CERTAIN, auxquelles l’adjonction des armes de Turenne rappelle l’une des quatre vicomtés figurant sur le blason de la Corrèze.

blason